Les grades de la maladie

La maladie hémorroïdaire est l’affection la plus fréquemment rencontrée en proctologie : elle se définit par des signes caractéristiques.

Les symptômes dépendent en partie du grade de la maladie, mais pas entièrement. Ainsi des hémorroïdes qui ne s’extériorisent pas peuvent s’avérer très douloureuses, alors que certaines personnes qui sont au grade 3 ne ressentent qu’une gêne mineure.

Dès lors que les hémorroïdes internes franchissent la partie terminale du canal anal (zone où la pression sphinctérienne de fermeture est maximale), la gêne hémorroïdaire devient permanente et les hémorroïdes ne peuvent plus jouer leur rôle physiologique.

Bien suivie avec un traitement veinotonique adapté et un transit régulé, la maladie peut en effet ne jamais évoluer jusqu’au stade où la chirurgie devient nécessaire. Il est important d’aller consulter pour faire un bilan de la situation.

Le corps médical s’appuie donc sur un guide décrivant les quatre stades principaux de son évolution selon le degré d’extériorisation (procidence) des paquets hémorroïdaires.

  GRADE 1 :

sans prolapsus


Les paquets hémorroïdaires internes ne s’extériorisent pas par l’anus mais la présence de symptômes (douleurs, saignements…) s’avère gênante.

En général à ce stade, des mesures hygiéno-diététiques du style de vie suffisent à améliorer la situation, principalement en remédiant à la constipation et en améliorant le retour veineux grâce à l’utilisation d’un veinotonique.

  GRADE 2 :

prolapsus réductible spontanément


Les symptômes sont les mêmes mais les paquets hémorroïdaires sortent de l’anus temporairement lors des poussées (défécation, effort de poussée…). Ils réintègrent cependant spontanément le canal anal après l’effort.

La régulation du transit et le renforcement du tonus veineux restent importants pour ne pas exacerber la situation mais un traitement instrumental, une intervention dans le canal anal plus légère qu’une chirurgie, peut être proposé.

  GRADE 3 :

prolapsus avec réduction manuelle


Les paquets hémorroïdaires s’extériorisent fortement lors des poussées et doivent être réintégrées manuellement puis restent à l’intérieur du canal anal.

Le traitement instrumental reste une excellente indication. En cas d’échec, en revanche, un traitement chirurgical s’impose.

  GRADE 4 :

prolapsus non réductible


Les paquets hémorroïdaires sont extériorisées en permanence.

La chirurgie est nécessaire à ce stade.

  INTRAIT ‘S’ Solution

SOULAGER

Favoriser le retour veineux en activant la circulation.

Riche en flavonoïdes

Flacon de 90 ml avec pipette graduée

  INTRAIT ‘P’ Comprimés

PREVENIR

Prévient la fragilité des microvaisseaux sanguins.

Contient du Petit-houx

Boîte de 30 comprimés à avaler ou dissoudre

  INTRAIT ‘T’ Transit

REGULER

Accélère le transit intestinal par hydratation des selles.

A base de lactulose

Flacon de 200 ml avec gobelet doseur