Hémorroïdes internes et externes

Les hémorroïdes sont des formations vasculaires normales de l’anus présentes chez tous les individus dès la naissance.
C’est un réseau de vaisseaux sanguins entrelacés au niveau de la région anale. Ces formations vasculaires sont circonférentielles. Présentent autour du rectum dans le conduit anal, les veines renflées se concentrent en petits sacs : ce sont les « paquets hémorroïdaires ». Ils sont souvent regroupés en trois principaux renflements : paquet antéro-droit, postéro-droit et latéral gauche.

  Les hémorroïdes internes


Les hémorroïdes internes sont situées à l’intérieur du canal anal sous le revêtement de la muqueuse intestinale. Elles capitonnent et tapissent le conduit de l’anus.

Il s’agit d’un système d’organisation complexe des vaisseaux : il comporte des sacs veineux couverts d’artérioles, dont le contenu sanguin peut varier très rapidement. Ainsi le volume des paquets hémorroïdaires internes participe pour 10 à 20% à l’étanchéité anale.

Les hémorroïdes internes sont en principe maintenues en place dans le canal anal par la muqueuse et par un ligament suspenseur. Elles ne sont cependant pas complètement immobiles : elles bougent selon la position du corps et pendant les poussées lors de la défécation.

Avec l’âge et certains autres facteurs, les hémorroïdes internes et les tissus qui les entourent perdent leur tonicité. Le sang a tendance à stagner, ce qui déforme les hémorroïdes et augmente leur taille. Comme elles sont moins bien « tenues », elles finissent par s’extérioriser en permanence au niveau de l’anus. Ce phénomène peut entraîner des douleurs et/ou des saignements.

  Les hémorroïdes externes


Ce réseau de vaisseaux organisés en petits sacs se trouve sur le bord externe de l’anus, situé sous la peau autour des plis de l’anus (marge anale). Les hémorroïdes externes et internes sont deux systèmes distincts mais ils possèdent des connexions vasculaires sous la muqueuse anale.

Les hémorroïdes externes sont surtout sujettes aux thromboses hémorroïdaires, c’est-à-dire à l’obstruction brutale de la circulation, au sein de l’hémorroïde, par un caillot (thrombus). Ce type de complication est souvent lié à un problème de mauvaise circulation sanguine.

Son rôle de coussinet amortisseur lors de l’évacuation rectale est important. Les paquets hémorroïdaires maintiennent leur position anatomique (en particulier lors de l’évacuation des selles) grâce à des fibres élastiques issues de l’appareil sphinctérien. Ainsi à l’état normal, on ne perçoit pas la présence des hémorroïdes.

  INTRAIT ‘S’ Solution

SOULAGER

Favoriser le retour veineux en activant la circulation.

Riche en flavonoïdes

Flacon de 90 ml avec pipette graduée

  INTRAIT ‘P’ Comprimés

PREVENIR

Prévient la fragilité des microvaisseaux sanguins.

Contient du Petit-houx

Boîte de 30 comprimés à avaler ou dissoudre

  INTRAIT ‘T’ Transit

REGULER

Accélère le transit intestinal par hydratation des selles.

A base de lactulose

Flacon de 200 ml avec gobelet doseur