Efficacité reconnue

Le marronnier d’Inde ou Aesculus hippocastanum L. appartient à la famille des Hippocastanacées ; c’est l’une des plantes faisant partie de la liste A des plantes inscrites à la Pharmacopée Française et dont la graine fait l’objet d’une monographie européenne par l’EMA (European Medicines Agency).

L’activité veinotrope (protection des veines) et veinotonique (tonicité des veines) des formulations INTRAIT DE MARRON D’INDE provient de sa combinaison unique d’extrait de graines, aussi appelées fruits (les marrons) et d’extrait d’écorces de marronnier d’Inde. Le complexe de ces deux extraits titrés est fortement dosé en principes actifs.

Composition chimique

Les principaux constituants de l’écorce de marronnier d’Inde sont :

  • Des glucosides coumariniques notamment l’esculoside (0,7 à 7%)
  • Des flavonoïdes
  • Autres : traces d’aescine, mélange complexe de saponosides ; leucocyanidines, leucodelphinidine et épicatéchine, tanins du groupe des proanthocyanidines.

Les principaux constituants de la graine de marronnier d’Inde sont :

  • Un mélange complexe de saponosides : 3 à 10%, pouvant aller jusqu’à 45% dans les graines immatures.
  • Des flavonoïdes
  • Des tanins
  • Des coumarines
  • Des huiles essentielles
  • Des huiles grasses
  • Des protéines
  • Des polysaccharides

Le mécanisme d’action de cette plante n’est pas entièrement élucidé par la science mais ces substances actives induisent des effets physiologiques bénéfiques et protecteurs sur la santé circulatoire en activant la microcirculation sanguine et en préservant la perméabilité et la tonicité des parois des vaisseaux sanguins dans l’organisme.

L’aescine qu’il contient sont un mélange complexe de saponosides dont le processus d’action anti-œdémateuse et anti-inflammatoire a été prouvé scientifiquement dans les années 90. Une étude en double-aveugle* visant à évaluer l’efficacité de l’aescine sur les symptômes hémorroïdaires aigus démontre les résultats suivants selon deux évaluations :
L’avis subjectif du patient : amélioration considérable des symptômes déclarée par 81,6% des patients après 6 jours de traitement contre 32,4% pour le groupe placebo.
L’examen endoscopique : après 2 semaines, la résorption des saignements était de 92,3% contre 72,2% pour le groupe placebo. Le gonflement avait diminué significativement pour 85,3% des patients du groupe traité contre 36,4% des personnes du groupe placebo.

En phytothérapie, le marronnier d’Inde est l’une des plantes dont les propriétés ont été les mieux évaluées. Selon les études sur ce sujet, la prise de marronnier d’Inde serait aussi efficace que les bas de contention*.

Avis des experts

L’efficacité de l’extrait de graines de marronnier d’Inde, pour traiter les troubles veineux a été officiellement reconnue par la Commission E, l’EMA (European Medicines Agency), l’Organisation mondiale de la santé et l’ESCOP (European Scientific Cooperative on Phytotherapy) dans le traitement de l’insuffisance veineuse, des varices et le soulagement symptomatique des démangeaisons et inflammations associées aux hémorroïdes.
Ses propriétés sont considérées comme bien établies, avec peu d’effets indésirables grâce à une vingtaine d’études réalisées contre placebo.

*DerMarderosian A et al. Horse Chestnut, The Review of Natural Products – Facts and Comparisons, États-Unis, 1998.

  INTRAIT ‘S’ Solution

SOULAGER

Favoriser le retour veineux en activant la circulation.

Riche en flavonoïdes

Flacon de 90 ml avec pipette graduée

  INTRAIT ‘P’ Comprimés

PREVENIR

Prévient la fragilité des microvaisseaux sanguins.

Contient du Petit-houx

Boîte de 30 comprimés à avaler ou dissoudre

  INTRAIT ‘T’ Transit

REGULER

Accélère le transit intestinal par hydratation des selles.

A base de lactulose

Flacon de 200 ml avec gobelet doseur