L’examen visuel

L’examen visuel n’est pas douloureux, mais souvent très gênant pour le patient. Il peut être pratiqué par un médecin généraliste directement au cabinet médical.

Il consiste à observer l’anus et les plis qui l’entourent, zone appelée marge anale. Le patient adopte une position qui permet d’examiner l’anus : en général la position dite « génu-pectorale » (à quatre pattes, la poitrine appuyée sur la planche d’examen). Si cette idée vous empêche d’aller consulter, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin. L’examen peut également se faire couché sur le côté gauche, genoux remontés vers la poitrine.

Le médecin peut ainsi repérer au repos un prolapsus qui ne se résorbe plus, ainsi que des thromboses hémorroïdaires. L’observation permet également de repérer des marisques. Ce sont des replis de peau qui se forment parfois quand un prolapsus important a fini par se résorber.

Il peut aussi demander au patient de faire un effort de poussée pour repérer une maladie hémorroïdaire à un stade moins avancé.

Témoignez et tentez de gagner le produit de votre choix

Pin It on Pinterest

Share This