Conseils pratiques

Adopter un mode de vie sain et actif est sans doute le meilleur moyen de prévenir l’apparition de crises hémorroïdaires. En parallèle de pratiquer une activité physique adaptée régulière et de surveiller son transit intestinal, il est important de suivre une série de comportements qui vont agir sur les principales causes reconnues de l’apparition des troubles hémorroïdaires :

Contrôlez votre poids

L’obésité ou le surpoids prédispose à la maladie hémorroïdaire. Cela est lié aux pressions exercées par la surcharge pondérale au niveau des régions pelviennes.
Par ailleurs, une personne en surcharge pondérale est plus sédentaire, ce qui favorise le déclenchement de cette pathologie.

Arrêtez de fumer

De manière générale, fumer provoque un vieillissement accéléré, notamment des tissus et des veines. En fumant, vous fragilisez donc les veines situées au niveau de l’anus et du rectum : les hémorroïdes. Par ailleurs, la consommation de tabac est réputée pour aggraver les symptômes en situation de crise.

Evitez la pression excessive

Des efforts intenses réalisés au moment de soulever et transporter des objets lourds peuvent engendrer une dilatation et une extériorisation des veines anales et rectales. Il faut donc éviter ce genre d’exercice, tout particulièrement lorsque la position initiale est accroupie. Privilégiez l’utilisation d’un diable monte-escalier ou multifonction pour déplacer des objets pesants.

Evitez les vêtements trop serrés

Les ceintures, soutiens-gorge, chaussettes et collants peuvent avoir un effet « garrot ». En limitant le retour veineux, ils accentuent les troubles associés. Pour améliorer votre circulation veineuse et lymphatique, vous pouvez dormir les jambes surélevées en plaçant des cales de 5 à 10 cm sous les pieds de votre lit par exemple.

Adoptez une position adaptée

Si vous travaillez en position assise de manière prolongée, n’oubliez pas de vous lever régulièrement pour faire quelques pas afin d’éviter la pression excessive au niveau des veines anales et évitez la position « jambes croisées », néfaste pour la circulation sanguine.

Au contraire si votre profession exige d’être en station debout durant plusieurs heures, et/ou de piétiner, des bas ou collants de contention peuvent être utiles pour favoriser le retour veineux des membres inférieurs. Parlez-en avec votre médecin ou pharmacien.

Surveillez votre transit

Tout comme la constipation, la diarrhée chronique peut entraîner l’apparition de crises hémorroïdaires. En effet, l’irritation excessive et répétée du rectum peut favoriser cette pathologie. Optez pour un régime alimentaire plus riche en fibre ou demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.

Terminez votre douche par un jet d’eau froide

Toujours en remontant des pieds aux hanches, ce geste simple aide à la vasoconstriction des veines et vaisseaux des membres inférieurs. Cette gymnastique vasculaire favorise le retour veineux.

  INTRAIT ‘S’ Solution

SOULAGER

Favoriser le retour veineux en activant la circulation.

Riche en flavonoïdes

Flacon de 90 ml avec pipette graduée

  INTRAIT ‘P’ Comprimés

PREVENIR

Prévient la fragilité des microvaisseaux sanguins.

Contient du Petit-houx

Boîte de 30 comprimés à avaler ou dissoudre

  INTRAIT ‘T’ Transit

REGULER

Accélère le transit intestinal par hydratation des selles.

A base de lactulose

Flacon de 200 ml avec gobelet doseur