La technique du bain de siège

Si vous êtes en situation de crise hémorroïdaire, il est possible de soulager les symptômes physiques localement grâce à une technique simple : le bain de siège. Cette technique ancestrale est issue de l’hydrothérapie, c’est-à-dire du soin par l’eau. Souvent qualifiée de « vieillotte », elle reste un moyen populaire pour combattre l’irritation locale. Simple, rapide et économique, cette solution permet de gagner en confort au quotidien en apaisant les sensations désagréables de brûlures, démangeaisons, picotements et lourdeurs au niveau de l’anus.

  Comment procéder ?


Remplissez une bassine ou un bidet d’eau, environ 10 à 20 centimètres de profondeur sont nécessaires pour immerger vos fesses en position assise. Vous devez tenir vos genoux légèrement relevés contre votre poitrine.

BON A SAVOIR : il est essentiel de s’installer le plus confortablement possible (coussin dans le dos, appui-tête…) pour maintenir la position adéquate.

  Combien de temps ?


Pour être efficace, il est conseillé de prendre entre 2 à 4 bains de siège par jour d’environ 10 et 15 minutes chacun.

BON A SAVOIR : au-delà de 4 par jour ou en cas de bains de siège trop longs, vous risquez d’éventuels problèmes de peau. Il est donc déconseillé d’abuser de cette technique.

  Quand ?


Au moins 1h30 après un repas et si possible après avoir évacuer les selles.

BON A SAVOIR : les bains de siège sont également utiles pour nettoyer la région autour de l’anus d’une manière non irritante.

  A quelle température ?


L’idéal reste de prendre un bain de siège à l’eau froide afin d’obtenir une action de vasoconstriction, c’est-à-dire une rétractation des vaisseaux sanguins. Par ailleurs, le froid procure un effet anesthésiant qui soulage la douleur.

BON A SAVOIR : il est déconseillé de prendre un bain de siège chaud car la chaleur provoque une vasodilatation, c’est-à-dire l’augmentation du calibre des vaisseaux sanguins, ce qui accentue la crise hémorroïdaire.

  Juste de l’eau ?


Pour plus d’efficacité, vous pouvez faire un bain de siège à base d’une décoction de plantes aux propriétés veinotoniques et anti-inflammatoires comme le marron d’Inde, l’hamamélis ou le petit houx.
Infusez 5 à 10 g de plante sèche par litre d’eau bouillante pendant 5 à 10 minutes. Filtrez le mélange et laissez refroidir.

  INTRAIT ‘S’ Solution

SOULAGER

Favoriser le retour veineux en activant la circulation.

Riche en flavonoïdes

Flacon de 90 ml avec pipette graduée

  INTRAIT ‘P’ Comprimés

PREVENIR

Prévient la fragilité des microvaisseaux sanguins.

Contient du Petit-houx

Boîte de 30 comprimés à avaler ou dissoudre

  INTRAIT ‘T’ Transit

REGULER

Accélère le transit intestinal par hydratation des selles.

A base de lactulose

Flacon de 200 ml avec gobelet doseur